J'ai toujours été fascinée par les ornements en fer forgé, vissés directement dans la pierre, dont on décore les maisons des notables, les vieux hôtels de charme, et que faute d'un meilleur vocable on nomme « volutes en forme de S ». Leur origine demeure un mystère. Pour moi, tout au moins. Je sais seulement que le forgeron qui enroule et martèle à chaud ces ornement « volute ».

La jeune femme qui interroge le ciel (neigera ? neigera pas ?) est passée rapidement devant l'hôtel Pierre-du-Calvet. Indifférente à l'histoire, aux lanternes enrubannées, ignorant superbement les volutes. Il faut dire que le vent, à cause du fleuve tout près, vous glace les jambes. Photographier à mains nues tient de l'exploit. Pas question de m'attarder moi non plus. Deux photos tout de même. Excusez du peu.

1R

2R